Consultation publique sur la chasse de la tourterelle des bois

Le Projet d'arrêté

Le ministère de la transition écologique met à la consultation du public un projet d’arrêté visant à permettre un prélèvement de 17 460 tourterelles des bois, alors même que cette espèce est classée comme vulnérable à l’échelle de l’Europe et que ses effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015, Birdlife international 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

AVES France vous invite donc à vous opposer à ce projet d’arrêté avant le 12 août 2020.

Important : pour que votre avis soit pris en compte, ne faites pas de copié-collé mais rédigez un message personnalisé. Il doit-être envoyé via le formulaire en cliquant sur le bouton “Déposer votre commentaire” (comme l’exemple ci-dessous) avant le 12 août 2020.  

Nos arguments à reprendre et personnaliser pour la rédaction de votre commentaire

Madame la Ministre,

Je tiens à m’opposer au  projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois pour la saison 2020-2021 pour les raisons suivantes : 

  • A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et ses effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France. Il est donc incohérent de permettre la chasse de cette espèce. 
  • Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la tourterelle des bois. Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé deux scénarios, dont la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0, afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme. Il y a suffisamment d’espèces chassables en France. Interdire temporairement la chasse de la tourterelle des bois devrait être une demande soutenue par le monde cynégétique qui se prétend “gestionnaire de la faune sauvage”.

  • La chasse n’est qu’une activité de loisirs. Il n’est donc pas normal d’autoriser la chasse d’une espèce en déclin pour le plaisir égoïste de quelqu’uns. 

  • Votre mission au sein du Ministère est de faire passer l’intérêt général avant les intérêts particuliers. Aussi, vous devez préserver cette espèce en déclin et interdire sa chasse pour le plaisir de quelques chasseurs. 
  • Il serait totalement incohérent de permettre la chasse de la tourterelle des bois alors qu’elle fait parti d’un plan d’action international pour sa conservation, dans le but de rétablir le statut de population de la tourterelle des bois européenne, actuellement classée vulnérable (VU) dans la Liste rouge de l’UICN.