Projet d’arrêté modifiant l’arrêté du 18 mars 1982 concernant l’exercice de la vénerie, relatif à la vénerie sous terre

https://www.harperaspreywildliferescue.co.uk/
https://www.harperaspreywildliferescue.co.uk/

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1923

Les avis sont à déposer en bas de la page de la consultation publique sur le site du ministère, avant le 4 mars 2019.

Ce texte modifie l’arrêté du 18 mars 1982 relatif à l’exercice de la vénerie, en complément de premières modifications apportées en 2014. Il concerne la vénerie dite “sous terre”, relative aux espèces vivant en terriers (blaireaux et renards en particulier), et apporte des évolutions tenant compte des travaux du gouvernement sur la notion de bien-être animal.
Il vise notamment à limiter la souffrance des animaux capturés.
ce texte a fait l’objet d’un avis favorable à l’unanimité du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage du 8 janvier (constitué de représentants des chasseurs, de scientifiques et d’associations de protection de la nature).

Soyons clairs, ces modifications sont totalement ridicules tant elles sont insignifiantes, et servent qu’à tenter, de manière pathétique, de justifier le rôle des veneurs. Donc, rien ne saurait justifier cette pratique barbare. Vous pouvez donc aussi répondre que vous êtes totalement opposé à la vénerie sous terre.