Consultation sur le Projet d’approbation du plan de gestion de la réserve naturelle nationale du Val de Loire

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_naturelle_nationale_du_val_de_Loire#/media/File:Bord_de_Loire.JPG

URGENT ! Vous pouvez répondre jusqu’au 1er décembre inclus, le formulaire de réponse se trouve en bas de la page sur le lien ci-dessous.

le lien vers les documents

La réserve naturelle nationale du val de Loire, d’une superficie de 1454 hectares, est située dans les départements du Cher et de la Nièvre sur le territoire des communes de La Chapelle-Montlinard, Herry, Couarges (Cher), La Charité-sur-Loire, Mesves-sur-Loire, Pouilly-sur-Loire et Tracy-sur-Loire (Nièvre). Elle a été créée par le décret n°80-993 du 3 décembre 1980, modifié par le décret n°95-1240 du 21 novembre 1995.
L’État a confié sa gestion aux conservatoires d’espaces naturels de Bourgogne et de Centre-Val de Loire par convention du 24 juillet 1997.
Un comité consultatif de gestion (CCG) se réunit au moins une fois par an pour examiner le rapport d’activités, le budget prévisionnel ainsi que les questions relatives à sa gestion courante et à son organisation.

Afin d’assurer la conservation et la restauration du patrimoine naturel de la réserve, un plan de gestion est élaboré.

 

Etant donné que les documents sont volumineux, nous vous proposons de répondre en particulier sur le volet faune sauvage car deux mesures nous gênent particulièrement :

– la bernache du canada est déclarée espèce invasive et pourrait donc être tirée. Nous demandons des méthodes alternatives comme la stérilisation des oeufs.

– les sangliers qui cherchent refuge dans la réserve sont tirés à l’arc. Nous demandons à ce que la pression de chasse diminue à l’extérieur de la réserve et l’interdiction de l’agrainage des sangliers.

 

2 commentaires sur “Consultation sur le Projet d’approbation du plan de gestion de la réserve naturelle nationale du Val de Loire

  1. Bonjour,
    Toute surpopulation peuvent être gérée différemment ! Nous sommes au 21 ème siècle ! Stérilisation, prélèvements, déplacement, des animaux en trop grand nombre doit s’appliquer. C’est une question de volonté, de respect envers des êtres vivants et sensibles comme les humains!
    Merci pour notre planète

  2. Je suis choquée par la chasse des sangliers avec un arc. C’est vraiment un retour en arrière de plusieurs siècles, l’animal souffrant certainement au maximum d’être tué de cette façon (tout comme lorsqu’il sont achevés avec des couteaux). Les tueries d’animaux sont en général condamnables, il existe toujours d’autres solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *